Les bulletins d’analyse / Certificats de conformité.

null

Les bulletins d’analyse / certificats de conformité (BA/CC) sont réalisables et personnalisables sans développement avec des outils connus et maîtrisés de tous tels que Excel et Word. Vous avez également l’avantage de pouvoir copier les modèles de bulletins d’analyse et de certificat de conformité déjà réalisés dans Excel ou Word. Cette démarche vous permet de gagner du temps dans le basculement de ceux-ci dans l’application AQ Manager LIMS.

De plus, vous pourrez faire évoluer la mise en forme de ces documents de façon autonome dans le temps.

Grâce au workflow de validation intégré dans AQ Manager LIMS et au circuit de signatures électroniques, la signature des approbateurs pourra être intégrée automatiquement dans les bulletins d’analyse et des certificats de conformités envoyés aux demandeurs ou clients.

Ces modèles de documents Word serviront de trame et le bulletin d’analyse / certificat de conformité sera générer automatiquement par AQ Manager au format PDF (le contenu sera protégé) et éventuellement au format Word.

null
null

Lors de l’approbation finale des résultats, le bulletin d’analyse / certificat de conformité peut être envoyé automatiquement par email aux demandeurs ou les clients au format PDF selon les demandes et les formats spécifiques qu’ils souhaitent.

  • Grâce à Excel, vous pouvez personnaliser complètement votre document, choisir des champs de fusions, ajouter les résultats, les mesures et autres valeurs qui se trouvent dans votre application AQ Manager LIMS. Vous pouvez également choisir des champs, des valeurs, faire le suivi des résultats, faire des graphiques, etc.
  • Grâce à Word, vous pouvez également personnaliser votre document, et ajouter à vos résultats des explications précises et détaillées sur chacune de vos analyses. Vous avez la possibilité de reprendre toutes les images et les graphiques que vous souhaitez (exemples : photos d’un LIFO, des courbes, etc.)
    Vous pouvez également effectuer un suivi d’analyse dans le temps (à J0, à J+30 ou encore à la date limite de consommation, etc.) et sortir les graphiques qui seront représentés dans les bulletins d’analyse.